الخبر على مدار الساعة

Qu’est- ce qu’un enfant heureux ?

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »

0 31

Qu’est- ce qu’un enfant heureux ?

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »

Nelson Mandela

L’Unicef a conduit une étude sur le bien-être des enfants à travers le monde. Seulement, elle comprend 29 pays  parmi les plus riches. Bien évidemment, ce sont les pays du nord de l’Europe qui demeurent au haut de la liste.  L’Allemagne suit,  la France classée 13eme, est chanceuse car elle  précède le Canada et les Etats-Unis.

Cette étude dont le but est de mesurer le bonheur des enfants, propose des questions sur le petit déjeuner, les résultats scolaires, le suivi de santé (vaccins), les loisirs et même la nature de ses vacances.

Le tout est de bien savoir s’ils sont heureux !!!!

Pour cela elle  recourt aux critères suivants: éducation, santé et sécurité, environnement, le confort et les risques pour l’enfant.

Parcourir cette étude m’a réellement désorbitée.

Devrais-je penser que ces pays riches, les parents et l’Etat aiment leurs enfants beaucoup plus que nous ?! Je ne parlerai ni du devoir des parents encore moins de l’Etat car cela est d’une complexité frustrante.

Je me contenterai seulement d’essayer de jouer le rôle d’un enfant qui penserait certainement que :

Son  pays est celui où les enfants  souffrent de la qualité des programmes scolaires, des conditions de leurs écoles, du manque de loisirs à l’intérieur et à l’extérieur de leurs établissements. Ils ne sont ou ne peuvent être  sportifs, faute de moyens. Ils sont conscients du manque de sécurité devant leurs écoles, dans la rue et dans la ville.

Leur réussite scolaire ne les inquiète plus tellement. Car enfants ou  adolescents deviennent beaucoup plus nombreux à quitter les bancs de l’école. Où sont-ils alors ?!  Ni à l’école, ni en formation, ni en mesure de travailler. D’ailleurs, même les parents sont las. Les études deviennent l’affaire des plus riches.

Que couteraient, chez nous, des études pareilles ? Elles  sont faisables et ne coutent pas beaucoup. Ce genre de questionnaire ne peut que témoigner, révéler naturellement, les aspects négatifs de l’environnement de l’enfant tunisien.  Avec  un minimum de moyens, on peut se permettre d’essayer de comprendre et de contribuer  à  bâtir un modèle plus tangible du bien-être et du bonheur de l’enfant. Un enfant heureux n’est pas celui qui a tout. C’est un enfant qui est joyeux quand il se rend  à l’école, qui est en bonne santé, qui rit, qui est entouré d’affection et qui s’amuse.

Il ne faut sûrement pas se contenter de demander aux enfants s’ils étaient heureux. Les moins de  10ans  répondraient probablement  « oui ».  Au-delà de 10 ans, les réponses divergeraient sûrement car c’est l’âge où ils commencent à prêter attention à leur environnement et   à se demander « suis-je heureux ? Mais qu’est-ce qu’être heureux ? »

تعليقات
Loading...